Soutenez le PS

Adhérez au PS

François Hollande à Londres: visite à succès

François Hollande s’est rendu à Londres le 29 février entouré d’une importante délégation, dont son directeur de campagne, Pierre Moscovici, Harlem Désir, Catherine Trautmann et Elisabeth Guigou. Objectif principal de la visite: renforcement des  liens à haut niveau avec Ed Miliband et la direction du Labour Party, mais également prise de contact avec les Français de Londres.

Arrivé à la gare de St Pancras juste avant midi, il a été accueilli par Axelle Lemaire, candidate à l’élection législative dans la 3e circonscription des Français de l’étranger, ainsi que par une quarantaine de militants de la section du PS… et par une foule dense de journalistes. Accueil fervent et chaleureux.  Il s’est ensuite rendu à Westminster pour une réunion et un déjeuner avec le leader travailliste et des membres du shadow cabinet.

Comité d’accueil en gare de St Pancras…

 

 

 

 

 

 

 

 

Ça y est, il est arrivé

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Les médias étaient au rendez-vous

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Cette rencontre a été l’occasion d’aborder des thèmes cruciaux touchant l’économie européenne et a permis de constater des points de convergence importants entre les deux partis, notamment concernant l’importance de véritables politiques de relance, et le besoin de mettre la finance au service de l’économie réelle. « Je voulais venir ici à Londres pour rencontrer Ed Miliband pour dire ensemble que nous souhaitons que la croissance en Europe puisse être encouragée, stimulée et que nous avons besoin d’une Europe qui ait cette vision », a affirmé François Hollande. C’est « la finance non régulée » qui est à l’origine de la crise de 2007, a pour sa part souligné Ed Miliband, qui a rajouté, « Nous devons réformer la façon dont fonctionne la finance et le capitalisme (…) Nous sommes deux dirigeants qui avons une approche commune ».

Conférence ensuite à King’s College London, devant une assemblée de cadres politiques, académiques, et institutionnels, ainsi que d’étudiants. Là aussi, François Hollande a plaidé pour une stimulation de la croissance européenne et, soulignant son engagement à l’égard de la jeunesse, a lancé un appel aux progressistes européens pour qu’ils consacrent tout pour la génération qui vient.

Axelle Lemaire et François Hollande

Point devant la presse

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Enfin, cette journée londonienne s’est soldée par une réunion publique en présence de plusieurs centaines de Français de Londres. François Hollande, toujours accompagné d’Axelle Lemaire, a abordé les thèmes clés de sa campagne devant un public enthousiaste. A l’adresse de la communauté française établie il a rappelé,  « Vous, Français de Grande-Bretagne, Français qui travaillez ici, considérez vous comme les acteurs de la relance européenne. Faites en sorte que les Britanniques aient de nouveau confiance dans ce que j’essaierai de faire à l’échelle de notre pays (…) Les Français de l’étranger, comme les Français qui vivent en France, connaissent des situations de grande inégalité sociale. Certains vivent dans l’aisance (et c’est tant mieux) quand d’autres vivent dans la précarité, même ici à Londres. Il y a une nécessité de réduire les inégalités et de fournir une solidarité. Là encore nous renforcerons les moyens d’action sociale pour les Français de l’étranger. » L’enregistrement de l’intégralité de son discours est disponible sur le site du Petit Journal.

Rencontre à succès clôturant une journée chargée qui a permis de faire le point sur sa vision d’une Europe solidaire.

A la rencontre des Français de Londres

Militants du PS

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Photos: Axelle Lemaire, sur Flickr

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.