Soutenez le PS

Adhérez au PS

Brexit – Communiqué de la Section et de la Fédération

Départ du Royaume-Uni de l’Union européenne, les socialistes français de l’étranger appellent à une refonte profonde des traités pour un projet européen citoyen et social

 

 

Les citoyens du Royaume-Uni ont décidé de sortir de l’Union européenne à l’occasion d’un référendum qui a porté le camp du départ de l’Union européenne à la victoire.

 

 

Cette décision est un rude coup donné à la construction européenne mais également au débat public et politique qui a été sali pendant plusieurs mois par le camp du « Leave » qui n’a reculé devant aucun mensonge, aucune manipulation et aucune artifice populiste, xénophobe et nationaliste. Bruxelles, bouc-émissaire préféré de certains medias et des conservateurs depuis des décennies, aura finalement été identifiée comme la responsable du drame social vécu dans les régions anglaises, masquant la responsabilité des politiques d’austérité de cette génération. Les tensions terribles soutenues par le parti indépendantiste de Nigel Farrage, UKIP ainsi que par l’ancien maire de Londres, Boris Johnson ont contribué à instaurer un climat délétère aux pires relents nationalistes comme ceux qui ont animé l’assassinat de Jo Cox, députée travailliste, assassinée pour ses convictions pro-européennes.

La Fédération des Français de l’étranger et la section de Londres du Parti Socialiste adressent leurs premières pensées à tous les Français du Royaume-Uni, émigrés, expatriés. A tous ceux et celles qui se sont réveillés ce matin hébétés, après une campagne essentiellement dirigée contre l’immigration, et à l’issue de laquelle ils n’ont pu voter. A tous ceux et celles qui seront affectés par ce changement drastique et qui se posent des questions sur leur avenir.

 

 

L’Union européenne doit maintenant se réinventer sans un de ses États-membres les plus importants et doit surtout trouver une solution pour que les peuples européens se ré-approprient la construction européenne. La Fédération des Français de l’étranger du Parti Socialiste (FFE-PS) porte depuis sa création en 1982 la conviction que la construction européenne ne peut se faire sans les peuples et sans les outils de leur protection, qu’elle soit sociale ou professionnelle. Avec le départ de l’État-membre qui a été le principal verrou à une construction politique et sociale de l’Union, nous voyons dans ce triste jour une possibilité d’aller de l’avant vers une construction politique essentiellement tournée vers les peuples.

 

 

La Fédération appelle de ses voeux, à l’instar des déclarations convergentes du président de la République Française François Hollande et de la chancelière allemande Angela Merkel a un approfondissement significatif de l’Union européenne qui devra immanquablement se faire par l’appropriation des revendications des citoyens européens dans la construction politique européenne. Nous espérons que ce mouvement puisse aboutir à une grande convention populaire où les citoyens des États-membres pourront construire un nouveau projet politique à la hauteur des enjeux sociaux, migratoires et stratégiques de notre temps.

 

 

Ce départ n´affecte pas notre conviction que l´union des pays et de leurs peuples et notre vocation internationaliste comme socialistes de l´étranger demeure plus forte que jamais et que la citoyenneté européenne est une réalité quotidienne, notamment pour les jeunes.

Les membres du BF et le secrétaire de la section PS de Londres

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.