Soutenez le PS

Adhérez au PS

HMRC met fin aux transferts des retraites privées du Royaume-Uni vers la France et l’Italie

La section de Londres du Parti Socialiste exprime sa plus vive indignation suite à la récente décision du gouvernement britannique. Le Her Majesty’s Revenue and Customs (HMRC) a en effet décidé de mettre fin au transfert des retraites privées du Royaume-Uni vers la France et l’Italie. Appliquée en l’état, la mesure priverait quiconque a alimenté une pension privée au Royaume-Uni d’en toucher les bénéfices en Italie ou en France. Un tel transfert était pourtant possible jusqu’à présent, sans que cela ne pose problème. Les explications des autorités britanniques sont restées évasives et l’on peut craindre des mesures équivalentes envers d’autres Etats européens.

A 3 mois de l’entame des négociations sur la sortie de l’Union Européenne, il est inacceptable que le gouvernement britannique utilise les travailleurs français et italiens comme instrument de pression. Les discussions devant aborder la question des retraites au sens large, il ne fait aucun doute que le gouvernement cherchera ainsi à obtenir de nouvelles concessions de la part des 27. Ce procesus ne fait pas honneur à l’esprit de coopération qui devra animer les débats pre-Brexit. Nous ne pouvons que regretter cette annonce brutale et unilatérale, à un moment où la coopération entre Etats amis devrait précisément être la priorité.

Les contributions françaises et italiennes à l’économie britannique sont considérables, avec respectivement 200 000 et 600 000 ressortissants. Dans le Grand Londres, plus de 400 000 Français et Italiens représentent donc près de 5% de la population totale. Leurs compétences profitent à des secteurs aussi variés que le tourisme, la restauration, les services, le commerce ou le marketing. Ils attendaient sans doute un autre type de gratitude.

Notre section, par l’intermédiaire de son premier secrétaire Michael Vincent, s’est empressée d’alerter les élus et parlementaires de notre circonscription. En outre, l’information a été transmise à la mission d’information des suites du referendum britannique à l’Assemblée Nationale et à son président Claude Bartolone. Une question orale sera posée le mercredi 21 décembre par Christophe Premat, député des Français établis en Europe du Nord, afin d’alerter le gouvernement français. Ce brusque revirement pourrait justifier en effet le déclenchement d’une procédure d’urgence (phase pré-contentieuse) auprès de la Commission Européenne.

La section de Londres du PS marque aussi sa solidarité avec nos amis italiens ou anglais souhaitant transférer leur retraite privée vers la France ou l’Italie. Voilà qui nous rappelle combien nos destins européens sont unis, et combien la coopération produit toujours des résultats à somme positive. Face à ces sujets, le PS de Londres est prêt à se mobiliser pour défendre ceux qui pensent que les trajectoires de vie comptent plus que les frontières.

Un commentaire

  1. Ping : #Brexit – Human after all | Un œil sur la politique - par Michael Vincent

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.