Soutenez le PS

Adhérez au PS

Le seul vote utile, c’est celui des convictions

« Le vote utile ». Cette notion s’est installée, progressivement et sournoisement, dans la campagne présidentielle, jusqu’à faire figure de mantra pour les défaitistes de gauche, persuadés de voir en l’incantateur, le télévangéliste de la politique française le dernier rempart à une prise de pouvoir du nationalisme xénophobe.

Qu’on se le dise : le seul vote utile, c’est celui des convictions. Un vote de résignation ne vaut pas un vote d’adhésion. Le temps d’une élection, peut-être, mais pas dans la durée. L’Histoire n’est pas une succession de résignations à la fatalité. L’Histoire se construit par les convictions des hommes et des femmes, forgées au gré des victoires comme des défaites.

Je voterai pour Benoit Hamon, le 23 avril et le 7 mai, et vous encourage tous à faire de même. Et je ne le ferai pas seulement par loyauté pour le parti dans lequel je milite depuis près de dix ans – quoique la loyauté soit une belle valeur que beaucoup semblent avoir oubliée – mais par véritable adhésion au projet de société qu’il nous propose, et que je crois visionnaire.

Benoît est le candidat le plus audacieux dans ses propositions : une refonte totale du système de sécurité sociale pour en améliorer la lisibilité et l’adapter aux besoins de notre époque, notamment par la création du revenu universel ; une restructuration globale de la fiscalité pour la rendre plus progressive, plus transparente et plus juste ; un changement profond de nos modes de consommation privilégiant la qualité sur la quantité, mais aussi de nos modes de production par l’économie sociale et solidaire ; un projet social-écologique abouti qui prend totalement la mesure des défis auxquels nos sociétés seront confrontées dans les décennies à venir ; une grande réforme institutionnelle qui relève aujourd’hui de la nécessité absolue, tant il est évident que la fonction présidentielle, et l’élection qui en est le corollaire rendent fou. Là où les autres proposent des ajustements à la marge, Benoît Hamon se projette dans l’avenir avec une lucidité remarquable.

Je suis fier de la campagne qu’il mène, une campagne axée sur le fond, pédagogique, inclusive, audacieuse, respectueuse des gens. Une campagne qui exalte la suprématie des idées sur les personnes qui les portent. Une campagne qui s’inscrit dans l’Histoire, et dont l’Histoire se souviendra, j’en suis persuadé.

Le seul vote utile, c’est celui-là. Tout simplement.

Samy Ahmar

PS Londres

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.