Soutenez le PS

Adhérez au PS

Retour sur la convention fédérale (25-26 août 2018)

Comme chaque année la Fédération des Français de l’Étranger du Parti Socialiste tenait sa convention fin août.

 

La section de Londres était représentée par le secrétaire, Thomas Godard, et par le conseiller consulaire, Frédéric Fournier, et de nombreux anciens camarades étaient aussi présents, au premier rang desquels Valérie Rabault, présidente du groupe socialiste à l’Assemblée nationale, qui fut des nôtres de 2002 à 2006.

 

La journée de samedi, largement consacrée à des ateliers de formation, s’est déroulée à Solférino. Ce fut l’occasion d’en arpenter les couloirs et de célébrer l’histoire du parti une dernière fois avant le déménagement du siège.

 

Après la tenue d’un Conseil Fédéral autour de la nouvelle première fédérale, Cécilia Gondard, et de l’équipe dirigeante qui l’accompagne, deux invitées sont venues nous parler de l’actualité politique brûlante.

Autour de Christine Revault-D’Allonnes, nous avons parlé d’Europe et du travail des député-es socialistes au parlement européen. Il a beaucoup été question de la nécessité de rapprocher les institutions de l’UE des citoyens européens et de rendre l’Europe plus démocratique. À ce titre, Christine Revault-D’Allonnes a rappelé que le Parti Socialiste Européen choisirait son candidat à la présidence de la commission (Spitzenkandidat) par un vote des militantes et des militants de tous les partis socialistes et sociaux-démocrates de l’UE dans les semaines à venir : une bonne raison de renouveler sa cotisation au PS !

 

Puis, ce fut au tour de Valérie Rabault de présenter le travail des député-es à l’Assemblée nationale et de répondre à nos questions. Elle a rappelé le poids du bilan Macron en matière de fiscalité et annoncé que cette année encore le groupe socialiste présenterait un contre-budget détaillé pour montrer qu’une autre politique est budgétairement possible.

 

Après une dernière soirée conviviale entre militants à Solférino, nous nous sommes retrouvés dimanche au Sénat pour de nouveaux débats.

La matinée fut consacrée, autour de Corinne Narassiguin, secrétaire nationale à la coordination, aux outils internes du parti et aux changements qui ont eu lieu depuis l’élection d’Olivier Faure : le nouveau siège, la Ruche socialiste, et la nouvelle base militante qui sera lancée prochainement.

 

Enfin dimanche après-midi, deux tables rondes passionnantes ont eu lieu sur des sujets qui intéressent plus particulièrement les Français de l’étranger. (à revoir en intégralité en suivant les liens)

 

Tout d’abord, nous avons parlé de l’austérité d’Emmanuel Macron appliquée aux Français de l’Etranger, avec un débat sur « L’éducation à l’étranger : coupes budgétaires à l’AEFE, privatisation du système scolaire, etc. » autour de la sénatrice Hélène Conway-Mouret, des représentants des syndicats de l’Education Nationale, d’enseignants et d’élèves.

 

Puis nous avons abordé la question des migrations « Débat militant: Parlons d’immigration ! » autour du sénateur Jean-Yves Leconte et de plusieurs membres d’associations d’aide à l’accueil et à l’intégration.

 

L’année prochaine, la convention fédérale aura lieu au nouveau siège du parti à Ivry-sur-Seine.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.